Revue de Presse

Coupe Occitanie – Carlos Santos Pereira (BARBAZAN): "Ce n’était pas faute d’avoir été averti"
Fin de l’aventure pour Barbazan qui sort avec les honneurs face à une belle équipe de Pavie (3-1). (Puk et Match 65)
« Déplacement à Pavie, en sachant qu’ils venaient de se faire sortir au cinquième tour de coupe de France et que durant deux semaines, ils n’avaient pas jouer en championnat pour des raisons différentes. On partait à Pavie avec l’envie d’y aller chercher notre qualification et dans l’esprit, que l’on avait rien à perdre face à une équipe une division au dessus de nous. Début de match plutôt calme, avec une possession très favorable pour l’équipe de Pavie. Nous restions en place en attendant de pouvoir jouer les contres face à cette équipe de ligue qui fait très bien tourner le ballon avec de très beaux mouvements. À la 35eme minute Ghislain Da Cunha marqua le premier but sur une boulette du gardien, un copier/coller de Lloris face à la Croatie . Ensuite, on prendra un coup franc travaillé à l’entraînement, très bien joué de la part des Gersois, ce n’était pas faute d’avoir été averti avant le match sur ce genre de coup franc  car quelques jours avant le match, nous avions regardé un résumé sur YouTube de l’équipe de Pavie en coupe de France qui avait fait le même coup face à l équipe adverse , sauf que contre nous elle a fini au fond! 1-1 à la pause.
La deuxième mi-temps fut un peu plus compliquée, Thibaut Darman retarda l’échéance à 4-5 reprises avant de s’incliner sur un penalty vers la 75eme (2-1) et un tout dernier but vers la 85eme (3-1) qui viendra tuer tous nos espoirs de venir chercher la qualification!
Un grand merci à ceux qui sont venus comme à leur habitude malgré le froid nous soutenir et une bonne continuation à l’équipe de Pavie qui a mérité sa victoire.
Maintenant faut avoir la tête tournée vers le championnat, dimanche prochain où il faudra être solide encore une fois car on reçoit un sérieux candidat à la montée, le Marquisat. »

La 1 passe, la 2 craque (La Depeche)

Qualification difficile et compliquée pour l'équipe première en coupe d'occitanie face à Barbazan, 8ème de Départementale 1 des Hautes-Pyrénées. Le manque d'agressivité dans les duels, de réalisme dans les dernières passes et de concentration on fait que les paviens se sont retrouvés menés au score à la 28ème minute. La réaction locale n'allait pas tarder mais il fallait la fin du premier acte pour voir les hommes du capitaine Lacaze égaliser sur un coup franc joué en triangle et ponctué par Pontac. En faisant rentrer à la mi-temps ses trois remplaçants, le staff local voulait un déclic et Pontac, Guttierez et Alaoui allaient mettre le portier visiteur à contribution. Il fallait toutefois un pénalty d'Eutique pour voir les paviens prendre les devants (65è) et affirmer leur supériorité. Alaoui allait en fin de rencontre asseoir la suprématie locale face à un onze adverse qui n'a jamais fermé le jeu.

En cadrage de la coupe du gers, l'équipe réserve n'a pas eu le meme succès et a été sortie de la compétition par celle de Fleurance. Pourtant la première période laissait augurer d'un meilleur sort car les paviens pressaient leurs adversaires mais sans résultat. Aujard du pied repoussait la seule véritable occasion des fleurantins de ce premier acte. En seconde période les locaux avaient moins l'occasion de scorer et c'est suite à un corner que les fleurantins allaient trouver la faille avant de sceller le sort de la rencontre en toute fin de match.